L’atelier ATN travaille depuis plusieurs mois à rassembler et faire progresser nos savoirs sur la transformation numérique que nous vivons tous, dans nos pratiques et chez nos clients.

Nous avons eu l’idée, pour permettre une identification forte  XMP sur ce marché très actif, d’établir un « manifeste » de nos convictions sur ce sujet.

En voici une première ébauche, à challenger, approuver, enrichir si le sujet vous concerne.

Merci de vos retours, sans auto-censure !

 

Daniel Rigaud, co-animateur de l’ATN

 

Manifeste XMP 

Ce qu’il faut avoir à l’esprit pour réussir sa mutation  numérique

 

L’ère numérique qui vient restructure nos univers cognitif, économique, social, sociétal selon des formes encore inédites, qu’on commence tout juste à entrevoir.

Comme dans toute période charnière de l’Histoire, l’espérance se mêle au fantasme, l’effet de mode à la tentation du repli sur soi. L’incertitude est partout.

Une constante cependant : jamais le mouvement n’a été aussi rapide, les positions aussi  versatiles : un mauvais choix, ce peut être la mort économique ; un bon, l’accès aux sommets. En quelques mois parfois.

Les Consultants membres de XMP sont au cœur de ce tourbillon aux côtés de leurs clients ; ils s’engagent dans l’action, mais aussi ils apprennent ce monde nouveau.

Mettant en commun leurs expériences, ils ont formulé les incontournables de cette méta transformation.

Parce qu’ils estiment que cela fait partie de leur rôle, ils souhaitent le partager ici.

Ils espèrent ainsi apporter des repères forts et durables, à celles et ceux qui sont en charge de concevoir et conduire, à leur échelle, la mue numérique de leur organisation.

 

Ces incontournables de la transformation numérique sont de trois sortes :

  • Ce qui change profondément, est inédit par rapport à toute autre transformation vécue précédemment : l’ignorer, c’est le faux-semblant assuré, l’échec garanti
  • Ce qui ne change pas, et même doit être renforcé : le danger en effet est grand, dans un mouvement d’enthousiasme excessif, d’abandonner certains fondamentaux stratégiques,
  • Ce qui doit être particulièrement travaillé, compte tenu des habitudes de comportement prises depuis longtemps et devenues inadéquates.

 

Ce qui change profondément :

  • La boucle courte : l’accélération du traitement des données remet en cause l’intérêt de la réflexion globalisante produite au sommet : ses conclusions pour action sur le terrain arrivent trop tard, la technologie ou le marché ont déjà changé.

Le fonctionnement en « boucle courte »,  en «essai-erreur » permettant de faire et d’apprendre en continu au plus près du shopfloor, est la réponse de fonctionnement pertinente et doit devenir le modèle de référence.

 

  • Le partenariat start-up : les startups doivent devenir un des écosystèmes essentiels et permanents de l’entreprise. Celle-ci doit établir comment les détecter, les associer, les intéresser et les intégrer dans sa dynamique d’évolution. Ce volet est appelé à tenir en amont la place que tient le CRM en aval.

 

  • Le management-coaching : placer au plus près du marché et de ses évolutions instantanées change totalement l’exercice des responsabilités, et la valeur ajoutée du management.

De celle d’orientation et de contrôle de mise en œuvre des actions cohérentes avec une stratégie venue du haut, elle devient celle d’encouragement des initiatives, de débriefing des résultats, de soutien de l’engagement des équipes, de relais des retours d’expérience vers le reste de l’entreprise

 

  • L’alignement du comportement avec la raison d’être : avec la transformation numérique, et la transparence qu’elle installe, les manquements à l’éthique ou même simplement à la promesse de valeur de l’entreprise sont instantanément mis sous le projecteur ; chaque erreur de cette nature se paye désormais cash en perte de capital de confiance de la marque, et de résultat (chute du CA, pénalités,…). Les chartes corporate (raison d’être, éthique, valeurs, ambition, comportement,…), autrefois exercice un peu convenu mais incontournable pour un Comité de Direction, sont devenues de bien réelles épées de Damoclès.

 

Ce qui ne change pas et doit s’approfondir :

  • La définition de la raison d’être : elle est plus que jamais nécessaire pour demeurer durablement lisible pour son environnement (marché, investisseurs, partenaires,….), et indispensable pour guider les « boucles courtes » évoquées précédemment. Elle donne aussi le sens qui déclenche l’engagement de chacun, et conditionne son intensité.

 

  • L’adhésion des acteurs : dans ces structures beaucoup plus autonomes et responsabilisantes, le comportement individuel devient essentiel : au-delà de ses compétences et sa capacité de travail, il faut y apporter sa créativité, son enthousiasme, sa confiance dans le groupe.

Même si les conditions en ont été créées (raison d’être, organisation, management,…), cette adhésion doit faire l’objet d’une attention constante

 

 

Ce qu’il faut particulièrement travailler :

  • Le partenariat avec les start up : ce sujet est essentiel à deux titres : par leur position externe et leur regard nouveau, elles sont potentiellement des boosters d’innovation pour toute l’entreprise ; et par ailleurs, ce vivier dynamique de start-ups doit devenir un élément permanent de son fonctionnement.

Dans beaucoup d’entreprises encore, ce fonctionnement durable d’association/coopération reste à inventer.

 

  • Le déploiement de bout en bout des innovations : une innovation réussie dans une « boucle courte » ne prend son sens et sa valeur que si l’entreprise est capable d’aligner le plus vite possible l’ensemble de son fonctionnement.

Ce point est un vrai défi sur le plan managérial (savoir reconnaître les bonnes « pépites », risquer le paquet sur elles) et organisationnel pour reconfigurer les processus et les compétences et les comportements en un temps court.

La qualité du fonctionnement par projets est au cœur, mais aussi l’installation préalable des conditions d’agilité de l’entreprise.

Write comment (0 Comments)

Je vous recommande ce livre écrit par un ami normalien.  

Il paraît le premier novembre mais on peut déjà le feuilleter sur le site de Flammarion :

 

http://editions.flammarion.com/Catalogue/hors-collection/sciences/toutes-les-mathematiques-du-monde

Write comment (0 Comments)
Dans votre activité de conseil , une assurance Responsabilité Civile Professionnelle est très souvent un pré-requis des Services Achats de vos clients et partenaires, et un gage de professionnalisme.
XMP-Consult, a négocié pour le compte de ses adhérents, un contrat d’assurance responsabilité civile professionnelle spécifique.

Tout adhérent de l'association, à jour de cotisation, peut, disposer de ce service pour son activité professionnelle.

Par rapport aux contrats usuels sur le marché, quels avantages ?
  1. Couverture d'activités plus large (notamment dans l'aéronautique et le nucléaire),
  2. Garanties plus élevées à des tarifs plus faibles,
  3. Une relation de proximité avec un courtier sélectionné et habilité à vous à proposer aux adhérents XMC une panoplie de services supplémentaires à conditions privilégiées (notamment les complémentaires santé, les contrats de prévoyance ou d'assurance de prêt, …),

Comment souscrire ?
Pour souscrire, merci de contacter l’association qui vous mettra en relation avec notre courtier en délivrant les informations suivantes :
  1. Nom et Prénom
  2. Nom de ta société
  3. K-bis de ta société
  4. Chiffre d'affaires de ta société (réel n-1 ou prévisionnel si entreprise créée depuis moins de 18 mois)
  5. Le montant de couverture Responsabilité Civile Professionnel souhaité
  6. Un descriptif rapide de l’activité

Dès réception de ces éléments, le nouveau courtier vous recontactera, pour vous faire une proposition d'assurance RC PRO adaptée à votre besoin. Vous pourrez régler par chèque ou par prélèvement, à votre convenance.

Pour en savoir plus :

En fait une RC Pro à quoi ça sert ?
Dans ses activités professionnelles, une entreprise est susceptible de causer des dommages à ses clients, donneurs d’ordre, vos préposés, ou autres tiers. Une assurance RC professionnelle est indispensable pour couvrir ce type de risques.
Quelles sont les garanties d’un contrat d’assurance RC Professionnelle ?
En cas d’erreurs, de fautes de négligence causées par l’entreprise (dirigeants ou collaborateurs), en lien avec les locaux ou le matériel de l’entreprise, l'assurance responsabilité civile professionnelle a vocation à garantir les dommages causés à des tiers (clients, partenaires, fournisseurs).
Que ce soit des dommages matériels (détérioration, perte ou destruction d'un bien), les dommages immatériels (dommage consécutif ou non à un dommage corporel et ou matériel: pertes financières subies par une victime ou tout autre tiers) ou encore des dommages corporels (atteinte physique ou morale subie par une personne physique) causés à des tiers (clients, fournisseurs, partenaires)


En savoir + (adhérents XMP Consult uniquement)
Write comment (0 Comments)
Le groupe XMPc – Dynamique Interne lance la démarche Perfectionnement qui a pour objectif d’améliorer le partage des expériences et des savoirs entre les consultants de XMP-Consult et donc, de cette manière, de participer au développement permanent et continu de leurs compétences, et de favoriser concrètement la dynamique collective de notre association.
 
Cette démarche sera construite sur le principe de plateformes d’échange, entre les consultants de XMP-Consult qui ont des expériences à partager et les consultants qui veulent apprendre pour améliorer leurs propres pratiques.
 
Dans un premier temps, nous allons procéder à un double inventaire au sein de XMP-Consult :
  • Des offres, proposées par des membres de l’association qui seraient prêts à partager et à transmettre leur expérience ou leur savoir dans un domaine particulier
  • Des demandes, exprimées par d’autres membres de l’association qui auraient identifié un domaine particulier dans lequel ils souhaiteraient s’améliorer.
 
Remarque : un même membre peut parfaitement proposer une ou des offres sur un sujet donné et exprimer une ou des demandes sur un autre sujet.
 
Pour réaliser cet inventaire, nous proposons de conduire dans les prochaines semaines des entretiens téléphoniques avec les membres de XMPc.
 
Le résultat visé au travers de cet inventaire est de réussir à rapprocher les offres des demandes et à organiser des séances de travail très concrètes et associant plusieurs d’entre nous, afin d’accroître notre efficacité collective et la dynamique interne de notre association.
 
Write comment (0 Comments)
En début de cette année, XMP Consult a lancé un projet pour la mise en place progressivement d’un certain nombre d’outils et de best practices, facilitant aux membres la possibilité développer leur business à l’international.

Le premier pays adressé sera les Etats Unis.

Les bénéfices attendus pour les adhérents :
 
  • Une information disponible et vérifiée avec des correspondants locaux sur les possibilités et démarches nécessaires
  • La facilitation et l'accélération des démarches nécessaires
  • La réduction des coûts administratifs des missions

    Write comment (0 Comments)
La réunion de lancement de l'atelier Transformation numérique s'est tenue le 17 novembre, avec 15 participants. Nous avons présenté les objectifs de l'atelier: devenir acteur en tant qu'association de la transformation numérique par des actions de communication, de référencements et des engagements clients en équipe, en élaborant une proposition de valeur combinant nos expériences et compétences. Nous avons discuté de la méthode, collaborative, partant de use cases à partager, articulée autour de réunions de travail thématiques. Nous avons aussi parlé de knowledge management et règles de fonctionnement permettant à chaque apporteur d'informations d'être sollicité dans des actions les utilisant.

Un groupe thématique a été créé sur notre plateforme XMP Consult, que vous êtes invité à rejoindre.
 
Write comment (0 Comments)
Certaines équipes vont bien, travaillent dans une bonne ambiance ; certaines autres vivent des tensions, sont emmêlées dans des conflits de personnes. Difficile pourtant de dire si la bonne ou la mauvaise entente est un signe d’efficacité ou non pour l’entreprise et si c’est un critère pour savoir si l’équipe travaille pour l’intérêt général.
 
Certes, les conflits peuvent détourner les personnes de leur mission ; nous savons que la mauvaise humeur est peu propice à la créativité, à la collaboration et même à la concentration. Pour autant la bonne ambiance au travail est chose si précieuse, pour les collaborateurs comme pour les dirigeants, qu’il peut être difficile d’exprimer des désaccords puissants et de se risquer à provoquer un conflit. Dès lors, la recherche de la plus grande harmonie possible peut conduire à éviter à tout prix le débat, la confrontation, la controverse, menant ainsi l’organisation vers des solutions faibles et faciles, voire une dangereuse et confortable anesthésie.

Le livre « Se nourrir de l’incertitude  pour entreprendre »  écrit par notre camarade Laurent Quivogne intéressera ceux qui hésitent à franchir la porte de la création d’entreprise.

Très documenté,  il s’appuie sur un état de l’art  intéressant de théories relevant de sciences plus ou moins dures pour nous rappeler que nous vivons dans une incertitude qui  ne saurait être une raison suffisante pour ne pas entreprendre.

Write comment (1 Comment)
Janvier 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

S'inscrire à la newsletter :

captcha 


XMP Consult sur Linkedin

Le groupe Linkedin d'XMP Consult rassemble les adhérents. L'actualité de l'association y est régulièrement publiée, ainsi que des offres privilégies (offre de mission, offre d'emploi, invitations...).


Rejoindre