C’est une chose de vouloir entreprendre, il faut encore faire le premier pas, « se lancer » comme on dit. Tout comme un homme assis, à un moment donné parce qu’il en a décidé ainsi, va prendre ses appuis, se lever et aller vers son but. Tâche facile et évidente quand il s’agit d’aller se chercher un verre à boire, autrement plus difficile dans une entreprise plus vaste telle qu’un nouveau projet.

Un mot aux multiples formes
« C’est un garçon très entreprenant », disait ma grand-mère, avec bien sûr quelque chose de péjoratif, pour parler d’un coureur de jupons, ce qu’on appellerait un « dragueur » aujourd’hui. Entreprendre a en effet ces deux usages, entreprendre quelque chose, qui peut vouloir dire faire ou commencer, et entreprendre quelqu’un, qui signifie aussi tenter de le convaincre.

Dans plusieurs cas de figure, nous dit le dictionnaire, le mot entreprendre a pour synonyme « s’attaquer à ». Où l’on voit que le mot a un côté agressif. D’ailleurs, le latin ad gredior — attaquer – signifie également : aller vers, aborder, entreprendre quelqu’un ou entreprendre quelque chose [1].

Dans la discipline sur laquelle je m’appuie, la gestalt, on parle de saine agressivité. Avec cette idée simple que vivre, c’est déranger (un peu) le monde. L’expression ressemble à un oxymoron, une de ces expressions qui marient des termes contraires, car elle dit un subtil équilibre entre deux polarités.

D’un côté, si je me place du côté des extrêmes, en commençant par la polarité que nous pourrons appeler la polarité de l’impuissance, je ne dérange rien ni personne : cela signifie que je reste chez moi sans bouger, sans parler à qui que ce soit, sans rien essayer. Attitude mortifère à coup sûr puisque cela signifie que je ne noue pas de relation, voire même, en allant jusqu’à la caricature, que je ne me nourris pas : il me faut bien croquer dans la pomme – et la détruire – pour la manger.

De l’autre, la polarité de la toute-puissance, j’agis sans me soucier des conséquences, comme un bulldozer aveugle. Je ne me soucie que de mon propre projet, au risque de m’exposer à une réaction, peut-être violente, de l’environnement.

Retrouvez et commentez cet article dans le groupe Linkedin d'XMP-CONSULT

Juin 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30

S'inscrire à la newsletter :

captcha 

Contacter XMP-Consult :
info@xmp-consult.org


XMP Consult sur Linkedin

Le groupe Linkedin d'XMP Consult rassemble les adhérents. L'actualité de l'association y est régulièrement publiée, ainsi que des offres privilégies (offre de mission, offre d'emploi, invitations...).


Rejoindre