Dans son édito d’octobre 2017 de la lettre XMP, Jean Louis Galano nous invite à réfléchir à cette question : les consultants d’XMP-Consult seront-ils remplacés par des robots ?

Le travail du consultant me semble être de reformuler son expérience pour la transmettre à des tiers dans le cadre de questions ou problèmes pratiques. En ce sens il joue un rôle de formateur et de transformateur de connaissances, ce qui généralement le conduit plus ou moins à axiomatiser sa pratique, qui du même coup devient plus ou moins facilement programmable. J’ai l’impression que cela toujours été le cas : depuis le début de la « recherche opérationnelle » de l’après-guerre (qui a vu à cette époque le développement d’une société comme la Sema) puis le développement de méthodes comme SADT et SART (pour ce qui est de la formalisation des premières générations de systèmes informatiques) puis de méthodes objets ( et la création d ‘un organisme international comme l’(OMG) et l’ingénierie dirigée par les modèles (avec le concept de pattern de conception qui permet la mémorisation des acquis de modélisation) et en parallèle  l’ingénierie des connaissances pour s’intéresser l’automatisation du raisonnement déductif avec les systèmes experts (s’appuyant eux aussi sur les méthodes et modèles objets). Cela fait déjà un certain temps qu’on parle d’intelligence artificielle (mais il y a aussi des effets de modes et ce terme a cessé de plaire à un certain moment, faute de succès éclatant (le cas de rupture)  pour revenir dans l’actualité sous forme de systèmes multi-agents). Je ne vais pas refaire l’histoire des méthodes de conception et d’analyse stratégique (j’en oublierais certainement et j’en donnerais une vision biaisée par ma propre expérience, même si cela pourrait avoir une vertu pédagogique, vu la vitesse avec laquelle on oublie ce qui a déjà été inventé !)

Ce qui précède pour dire, que le consultant a toujours été menacé de substitution par un logiciel qui pourrait s’approprier son expertise une fois axiomatisée : il faut quand même pouvoir disposer  d’un médiateur (le programmeur) : la question est alors de se demander si ce médiateur pourrait être lui-même un automate..hypothèse qui devient plausible.

Personnellement j’ai passé ces dernières années à aider des start-ups à  justifier les aspects innovants de leur développement pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt recherche ou du crédit d’impôt innovation et je me suis moi-même posé la question de transformer cette expérience en méthode systématique : ce que je retire de cette réflexion (que j’ai mené en solitaire ne trouvant pas de partenaire avec qui échanger) est qu’on sort largement de la logique formelle et que pour saisir les pérégrinations mentales des innovateurs il faut sans doute se tourner vers d’autres modèles comme l’analyse critique et la théorie de l’argumentation et se familiariser avec les derniers résultats des neurosciences et de la psychologie cognitive..

D’une certaine façon j’ai suivi ; de fait, les recommandations de Jean Louis :

  1. Identifier, dans mes pratiques, des tâches automatisables,
  2. Anticiper des évolutions possibles

Pour la suite (étape 3) on en revient à la question de la « preuve » de l’efficacité d’une solution imaginable, dont on peut prévoir (expérience de la diffusion des innovations) qu’elle ne correspondra pas du premier coup à la demande latente.

Par contre, en ce qui concerne la méthode à l’étape 2 (anticiper des évolutions possibles) plusieurs solutions sont envisageables, dont l’issue dépend des acteurs partenaires et de leur motivation stratégique. C’est le moment de la réflexion où l’apport d’expérience et d’avis de membres d’XMP aurait sans doute été « propulsive » : le web est plein de dissertations sur les vertus de l’intelligence collective, mais de là à les activer c’est une autre histoire.

Je m’oriente donc vers la solution de moindre coût d’investissement.

Mais si des lecteurs sont intéressés par mon cheminement et qui pourraient envisager de faire un bout de chemin ensemble, je serais heureux d’avoir quelqu’un avec qui échanger..

Février 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28

S'inscrire à la newsletter :

captcha 


XMP Consult sur Linkedin

Le groupe Linkedin d'XMP Consult rassemble les adhérents. L'actualité de l'association y est régulièrement publiée, ainsi que des offres privilégies (offre de mission, offre d'emploi, invitations...).


Rejoindre